Le jeu vidéo fait son cinéma pour le meilleur et pour le pire​

Le jeu vidéo fait son cinéma pour le meilleur et pour le pire​

Article publié le 24 octobre 2020 par admin5190.

Depuis presque 30 ans, la relation cinéma/jeux vidéo se résume à un « je t’aime, moi non plus ». En effet, l’univers du jeu fourni des films presque tout faits à un cinéma en manque d’inspiration. Le scénario, les personnages, les décors… Le travail est prémâché, les bases sont là,  il ne reste plus que la réalisation. Mais là où l’industrie cinématographique y voit une ressource immanquable, les fans et spectateurs y voient un danger. Celui de dénaturer l’univers du jeu vidéo dont ils sont fans. Et malheureusement, c’est bien souvent le cas.

Photo

L’un des premiers films du genre fut Super Mario Bros. en 1993. Résultat : une production en aucun cas fidèle au jeu et un énorme flop à sa sortie.  Le début d’une longue série d’échecs : Street Fighter, Mortal Kombat, BloodRayne, Doom, Dead or Alive, Hitman, Far Cry (et tous les autres films d’Uwe Boll !)… Et bien d’autres ! Même les films censés profiter d’un beau casting ne s’en sortent pas comme Resident Evil, avec Milla Jovovitch, King Rising, avec Jason Statham ou encore Prince of Persia avec Jake Gyllenhaal.

De nombreuses déceptions qui mettent en lumière la complexité d’adapter un jeu vidéo. Tout n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît et il semblerait qu’Hollywood soit tombé dans le piège ! La grande difficulté est de trouver le juste milieu entre le respect du scénario original et réussir à se détacher du jeu pour s’adapter au support. Un bon jeu vidéo ne fait pas forcement un bon film et inversement. Malgré des effets spéciaux souvent impressionnant, c’est bien souvent le scénario qui fait défaut et déçoit considérablement les fans.

Photo



Mais Hollywood aurait-il enfin trouvé la bonne façon d’adapter les jeux vidéo ? Après visionnage d’Angry Birds et surtout Warcraft, sortis cette année, il semblerait qu’il soit sur la bonne voie ! Warcraft est l’exemple même d’un bon mélange entre respect de l’univers original et création, le tout servi par une bonne équipe d’acteurs, une réalisation plutôt agréable et de bons effets spéciaux. Bien sûr, il s’agit là d’un premier volet d’une probable trilogie et le film devrait être le moins impressionnant des 3 en terme d’action, mais les bases sont très bien posées et nous voulons connaître la suite !

Warcraft marque donc peut être le début de la « belle époque » des adaptations de jeux vidéo. Du moins espérons-le ! Nous pourrons nous faire un avis avec les films du genre qui sortiront prochainement, à savoir le très attendu Assassin’s Creed, fin 2016, mais aussi le reboot de Tomb Raider, Metal Gear Solid ou encore Uncharted, prévus tous les 3 pour 2017.